La Voie Domitienne en Occitanie

La voie Domitienne, reliant Rome à l’Espagne, est une voie permettant aux légions militaires romaines de se déplacer en Gaule. Initiée selon la légende par Héraclès, elle porte le nom du Général Romain Cnaeus Domitius Ahenobarbus qui fut à l’initiative du tracé. Cette voie reliant l’Italie à l’Espagne par le Sud de la France a laissé de nombreuses traces de son passé tout au long de son itinéraire. Ces traces sont très présentes dans les départements de l’Hérault, du Gard, de l’Aude et des Pyrénées-Orientales en Région Occitanie.

voie domitienne

Beaucaire, le commencement d’une épopée

La voie Domitienne prend son départ en Région Occitanie dans le département du Gard avec la commune de Beaucaire. Cette commune concentre plusieurs monuments remarquables liés au passé de cette voie. Par exemple, des vestiges datant du II siècle ont été découverts au Mas des Tourelles indiquant la présence d’une imposante villa spécialisée dans la viticulture. En sortant de la ville, la voie reprend son apparence primaire de chemin en terre parsemé de bornes militaires à l’image des Colonnes de César au Clos d’Argence. Peu après Redessan, on peut voir la borne IX érigée en l’honneur de l’Empereur Tibère et surnommée la Pierre des Fiancés.

La voie continue par la ville de Nîmes qui garde de nombreuses traces du passé romain avec notamment la Maison Carrée et l’Amphithéâtre. Le tracé de la voie Domitienne rentre dans la ville par la Porte d’Auguste en suivant la nationale. À la sortie de Nîmes, elle prend la direction du Sud Ouest et traverse Vergèze et Codognan notamment pour rejoindre Montpellier. Le pont Ambroix dont il reste une arche que l’on traverse pour entrer à Ambrussum est également un héritage de cet itinéraire romain.

De Montpellier à Narbonne…

De nombreuses traces de la voie Domitienne sont encore visibles aujourd’hui sur ces 104 kilomètres traversant les départements de l’Hérault et de l’Aude. Cela se manifeste encore par des bornes militaires le long du chemin qui indiquaient les distances. Il est possible de diviser ce tronçon en quatres randonnées: la première commençant de Montpellier jusqu’à la Languette côté 105. Ensuite, il faudra se rendre à Saint Thibéry.

voie domitienne à Saint-Thibéry

Prochaine étape Saint Thibéry-Béziers pour finir par une randonnée Béziers-Narbonne dans le département de l’Aude.
La ville de Béziers est une étape capitale lors de ces randonnées puisque la commune fut un carrefour commercial grâce à l’Empereur Octave. Narbonne dispose quand à elle d’une aura particulière dans la mesure où elle est la deuxième colonie romaine de Gaule après Aix en Provence. Sous le règne d’Auguste, Narbonne devient une grande cité.

voie domitienne à Narbonne

De Narbonne au col du Perthus dans les Pyrénées

Ce nouveau tronçon de la voie Domitienne débute au sud de Narbonne par le pont des Marchands pour traverser l’Aude. Il prend ensuite la direction de Salses qui fut un port antique. Une fois à Salses, il est possible de choisir l’un des deux itinéraires proposés. Le premier itinéraire est considéré comme côtier tandis que le deuxième est terrestre. Il est probable que l’itinéraire terrestre fut récupéré d’un héritage celte et utilisé lorsque la mer était trop agitée.

Une fois l’itinéraire de votre choix emprunté, il faut continuer jusqu’à Cluse. Cette station des Pyrénées Orientales était l’occasion pour les romains de faire payer un droit de passage et de surveiller les entrées. Le Château des Maures et le Fort de la Cluse assuraient leur protection. L’itinéraire de la voie Domitienne en Occitanie se termine au col de Perthus. La voie Domitienne reste toujours ancrée dans le territoire français que ce soit au travers de chemins de terre ou des rues plus urbanisées.

Praesent felis ante. quis, leo. sed