Le Tarn (81)

A mi-chemin entre les Pyrénées et le Massif Central, le département du Tarn offre mille et un trésors à ses visiteurs. La richesse de ce département tient tout autant de la variété de ses paysages que de son patrimoine hérité d’une longue histoire. Tour d’horizon des joyaux de la nouvelle grande région d’Occitanie.

Un pays de cocagne

Le Tarn s’apparente à un pays de cocagne. De grandes forêts domaniales côtoient de beaux pâturages où moutons, vaches et chevaux paissent paisiblement tandis que de grands champs de tournesols colorent en saison le territoire. Ce paysage d’une grande douceur s’affirme avec plus de caractère le long des rives du Tarn qui abritent une flore et une faune préservées. Un espace de détente et de découverte exceptionnel ! Fermes, où l’élevage de l’oie est roi, villages fortifiés et villes médiévales ponctuent se paysage unique et fournissent aux voyageurs une halte de qualité où la table n’est pas le moindre des plaisirs.

Les villes du Tarn : la splendeur méridionale

Le département du Tarn a son chef-lieu dans la belle ville d’Albi. Cette cité épiscopale, classée au patrimoine de l’humanité, témoigne d’un modèle de construction en briques cuites exceptionnel. La Cathédrale Saint Cécile, le Palais de la Berbie mais aussi les quartiers médiévaux qui les entourent sont uniques et incontournables.

Castres

Castres dans le Tarn

Plus au sud, Castres offre le charme rugueux d’une ville méridionale. Les maisons sur la berge de l’Agoût, anciennes demeures des tisserands, des teinturiers, des tanneurs, des chamoiseurs et des parcheminiers qui firent la fortune de la ville au XVIIème siècle sont à découvrir au fil de l’eau grâce aux promenades en barque proposées sur le fleuve. La ville abrite le musée Jean Jaurès, l’enfant du pays, et le musée Goya consacré à l’art hispanique. Unique en France, ce dernier présente la création artistique en Espagne de l’Antiquité au XXe siècle.

Cordes-sur-ciel

Au nord du département Cordes-sur-ciel, élu village préféré des Français en 2014, constitue une étape de choix sur le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. Cette cité médiévale, édifiée en 1222 par le comte Raymond VII de Toulouse, fût un haut lieu de l’hérésie Cathare. Ses rues tortueuses et ses maisons de pierre se jouent du relief escarpé du piton qui l’accueille au-dessus de la paisible vallée du Cérou. Cordes-sur-ciel est un grand site d’Occitanie qui vous invite à un voyage temporel pour rejoindre chevaliers et ménestrels.

Sorèze

Abbaye de Sorèze dans le Tarn

Au sud-ouest, au pied de la Montagne Noire, Sorèze semble faîte pour les peintres. Ses paysages affichent toute la palette de couleurs. Douze siècles d’histoire lui ont légué un important patrimoine architectural comme son abbaye en photo ci-dessus, tandis que le bassin de Saint-Ferréol sur les hauteurs, point de départ de l’alimentation en eau du canal du midi, offre des berges et des eaux propices à la baignade.

Le département du Tarn semble avoir recueilli toutes les beautés du sud. Les couleurs de sa nature comme celles de son architecture enchantent les visiteurs tout autant que l’accueil de ses habitants. Un joyau occitan à consommer sans modération !

elementum Curabitur nunc Sed porta. velit, adipiscing vulputate, libero leo